Mes trouvailles de Dalida

391092-172109016226746-100002829450944-243681-1112358280-n-1.jpg

La coiffure de Dalida

La coiffure de Dalida 

Pour la trouvaille de la coiffure de Dalida

voici le liens;

Éternelle 

Au milieu des années 60, Dalida, qui est née brune, a décidé d’adopter une couleur blond vénitien très réussie,

qui lui allait merveilleusement bien. Elle allait faire refaire ses « racines » toutes les trois semaines chez son coiffeur,

et en profitait pour faire faire à ses cheveux un bain de plantes fortifiantes.

Dalida portait ses cheveux longs, rejetés très naturellement en arrière,

et plutôt que de les faire recouper, elle préférait faire effectuer un « brûlage »

des pointes par son coiffeur (afin d’éviter qu’elles ne fourchent).

Sinon… elle avouait se faire elle-même un shampooing une fois par semaine :

« ça va plus vite que d’aller chez le coiffeur,

et au moins, je peux le faire à neuf heures du soir si j’en ai envie ! ».

Elle n’omettait jamais de bien rincer sa longue chevelure

(en ajoutant quelques gouttes de vinaigre dans l’eau du dernier rinçage pour la faire briller),

et laissait ensuite ses cheveux sécher en se faisant une mise en plis « mexicaine » :

toute la chevelure est enroulée autour de la tête, surmontée de deux rouleaux seulement.

Lorsque ses cheveux étaient secs, il lui suffisait de les brosser en arrière…

et ils reprenaient leur pli habituel.

Lire la suite

Citations de Dalida.

9324 1179903790019 7224562 n

voici le liens de ces citation de Dalida 

  Citation célèbre

1. La douleur est le terreau de l'artiste

2. Je reste insatisfaite, il faut que je replonge en enfer pour comprendre.

3. La vie m'est insuportable pardonnez-moi.

Le compagnon le plus fidèle, c'est le livre, on peut le lire et le relire tant qu'on veut., il nous accompagne partout ou on vas.

4.Le bonheur, je ne sais pas ce que c'est

5.J,ai regarder la vie sans la regarder.Je sais ce que c'est ma vie. Mon mari c'est mon public, les chansons  sont mes enfants.

6.j'ai beaucoup appris sur la vie, grâce au livre et à la spiritualité. Mon désespoir c'est de ne jamais avoir eu d'enfants.

7.Etre en scène est parfois égale comme un accouchement, parfois ça se passe avec douleur et parfois sans douleur

8. Chaque fois,que je vais chanter sur scène, c'est un vrai accouchement.

 

Lire la suite

×